Visiter New-York en 5 jours : le guide pratique

0

5 jours à New-York, ça peut paraître court, mais c’est aussi l’occasion de découvrir l’essentiel des trésors de la « Big Apple ». Que vous vous déplaciez à pieds, en transports ou en voiture, la meilleure solution est la méthode 1 quartier = 1 journée de visites. De bonnes chaussures, un appareil photo et le sourire aux lèvres : cap sur New-York, une mégalopole unique au monde !

 

Jour 1 : Times Square, le MET et Central Park

times-square-voyage-new-york

Times Square

A peine sorti de votre vol Lyon – New York, vous n’avez qu’une seule idée : croquer la Grosse Pomme à pleines dents. Quel meilleur moment pour se rendre dans l’un des lieux le plus emblématique de la ville ? Central Park. 4 km de long, 800 mètres de large, c’est le poumon vert de la ville. Tout simplement incontournable, c’est un lieu où il fait bon flâner ou se poser le temps d’un pique-nique. A l’intérieur du parc, quelques spots emblématiques sont à voir :

  • Le Bow Bridge, pont aussi romantique qu’emblématique à deux pas de la Bethesda Foutain ;
  • La Bethesda Fountain, sublime monument aménagé entre 1959 et 1964 avec une vue imprenable sur « The Lake », l’un des lacs du parc ;
  • La sculpture « Alice au pays des Merveilles » : le grand enfant qui sommeille en vous appréciera cette œuvre inaugurée en 1959 ;
  • Le Strawberry Fields, endroit paisible du parc qui accueille depuis 1985, un mémorial en l’honneur de John Lennon. Ce dernier fut assassiné en 1980 devant le Dakota Building situé tout près. Prenez le temps de vous recueillir et d’immortaliser la mosaïque gravée du mot « Imagine » ;
  • Le Central Park Zoo qui plaît aussi bien aux petits qu’aux grands enfants. Les otaries, le Pingouin ou les panthères des neiges vous feront passer un excellent moment.

Après une balade champêtre, direction le MET (Metropolitan Museum of Art) qu’on ne présente plus. Avec 5 millions de visiteurs par an, c’est le plus grand musée d’art de New York. Comparable au Louvre à Paris ou au British Museum à Londres, une semaine ne suffit pas pour le visiter. Le MET se situe à Manhattan entre Central Park et la 5ème avenue. Vous pourrez y découvrir les plus belles collections de peintures ainsi que les trésors de l’Egypte Antique, les arts africain, asiatique, byzantin ou islamique pour ne citer qu’eux.

A la tombée de la nuit, continuez vers Times Square ! Ce lieu magique doit sa réputation aux jeux de lumières incroyables qui s’y jouent grâce aux panneaux publicitaires. Hypnotisé(e), au milieu de l’avenue, faites quelques photos puis profitez-en pour prendre un verre dans le bar panoramique « The View », craquer pour une comédie musicale dans la tradition de Broadway, faire du shopping ou un selfie avec l’un des personnages phares de l’avenue, aux costumes plus fous les uns que les autres.

 

Jour 2 : La Statue de la Liberté, Ellis Island et le World Trade Center

statue-de-la-liberte-new-york-liberty-island

La Statue de la Liberté à Liberty Island

Commencez la journée avec une visite de la Statue de la Liberté, qui n’accueille le public que de jour. Pour cela, il vous faudra prendre un bateau « Statue Cruises » au départ de Battery Park (au sud de Manhattan) ou au Liberty State Park. Halte à Liberty Island, une petite île ovale où se dresse la Statue de la Liberté. Vous pouvez flâner sur l’île où notamment, 5 statues vous permettront de comprendre l’histoire de la construction de la Statue de la Liberté. Ensuite, profitez d’une visite à l’intérieur de la statue, en découvrant soit le piédestal soit la couronne. Un conseil : prenez vos billets en avance !

Après Liberty Island, le bateau vous emmènera à Ellis Island qui doit son nom au bâtiment d’accueil des immigrants devenu un musée. A taille humaine, ce lieu restitue un véritable pan de l’Histoire des Etats-Unis entre 1892 et 1930. Charlie Chaplin et Alfred Hitchcock, tout droit venus du Royaume-Uni, y ont eux-mêmes fait escale. Le musée est une occasion de revivre l’expérience d’arrivée des immigrants de l’époque. L’audio-guide en français vous donnera quelques informations tandis que la visite du grand hall d’accueil, la découverte de l’exposition historique ou des films vous donneront probablement quelques frissons.

De retour sur la terre ferme au sud de Manhattan, direction le quartier d’affaires pour visiter le One World Observatory. Véritable expérience, il se trouve dans le plus haut gratte-ciel de l’hémisphère ouest. Tout près, vous aurez l’occasion de vous rendre au Mémorial du 11 septembre, principalement constitué des empreintes des 2 tours détruites en 2001.

Jour 3 : Le MoMa, l’Empire State Building et le Grand Central Terminal

metropolitan-museum-of-art-new-york

Musée d’art Moderne de New-York

Commencez la journée avec un peu de culture, et pas des moindres ! Le MoMa est une référence de l’art moderne. Situé dans le quartier de Midtown à Manhattan, il offre une collection d’art moderne et contemporain impressionnante. Photographie, dessin, peinture, estampe, sculpture, architecture, design, cinéma, littérature… c’est toute une partie de la culture contemporaine que près de 3 millions de visiteurs viennent découvrir chaque année.

Alicia Keys ne vous en dissuadera pas : à la sortie du MoMa, prenez le temps de gravir l’Empire State Building jusqu’au 86ème étage (en ascenseur je vous rassure). Vous pourrez y admirer une vue unique sur la Big Apple que ce soit par temps clair ou à la tombée de la nuit.

Enfin, faites une halte au Grand Central Terminal. La gare ferroviaire new-yorkaise est une visite à ne pas rater pour son architecture incroyable et son ambiance singulière. De son hall somptueux à ses boutiques en passant par son marché de produits frais, vous ne pourrez qu’apprécier la visite.

Jour 4 : Brooklyn et China Town

quartier-brooklyn-new-york

Brooklyn, quartier emblématique de New-York

Culturel, gastronomique, dynamique : Brooklyn est un quartier phare de New-York. Pour vous y rendre depuis Manhatttan, traversez le Brooklyn Bridge situé au niveau de Chinatown et Wall Street. Une fois à Brooklyn, faites une halte dans l’oasis de verdure du quartier, le Brooklyn Bridge Park. Continuez ensuite vers le jardin botanique pour une balade romantique avant de déjeuner à Bagel Hole, le meilleur bagel de New-York ou à Luke’s Lobster, un kiosque à seafood tout simplement divin. Après le déjeuner, prenez-en plein les yeux à Bushwick, LE quartier street art de Brooklyn avec des graffitis tous plus audacieux les uns que les autres. Une fois inspiré(e), faites un détour par le Broklyn Flea Market : le paradis des adeptes de vintage, d’objets uniques et de bonne nourriture.

58-joralemon-street-new-york-brooklyn

Le 58 Joralemon Street, un lieu secret pas comme les autres

Pour profiter d’une activité un peu plus insolite, passez par le 58 Joralemon Street. La maison de briques rouges qui s’y trouve avec ses fenêtres noires a tout d’une maison, et pourtant ce n’en est pas une ! Il s’agit d’une sortie d’évacuation de métro vieille de plus de cent ans. Vous ne me croyez pas ? Penchez-vous devant l’une des fenêtres, et vous verrez !

Jour 5 : SoHo, NoHo et Greenwich village

quartier-soho-restaurant-new-york

Soho, le quartier branché de New-York

La richesse culturelle de New-York passe par des quartiers éclectiques comme SoHo, NoHo ou Greenwich Village, mais aussi Little Italy non loin de là. De bon matin, rendez-vous à SoHo, le quartier newyorkais branché par excellence. Admirez les Cast-Iron buildings et leur style architectural typique du quartier. Pour le shopping, rien de mieux que Mercer et Broadway Street avec plus de boutiques qu’il n’en faut pour se faire plaisir.

Tout près de SoHo, il y a NoHo (pour North of Houston Street). Ce quartier de restaurants et de bars est aussi branché que créatif. On y trouve une esthétique boho-chic associée à une scène urbaine très active.

Pas besoin de réserver un vol Lyon-Beyrouth pour goûter des spécialités venues d’ailleurs. New-York est aussi une ville cosmopolite où la gastronomie fait légion. A Greenwich village, symbole de la contreculture newyorkaise, découvrez des restaurants animés de jour comme de nuit. Envie d’une ambiance bistro américain, rendez-vous au Jane sur Houston Street. Plutôt d’humeur cuisine asiatique ? Le Gobo restaurant sert des menus originaux, y compris pour les végétariens, dans une ambiance festive. Pour les amoureux de cuisine italienne, dégustez un ossobuco traditionnel à Il Cantinori Restaurant. Vous pourrez ensuite vous octroyer une balade nocturne (et digestive) ou aller vous trémousser dans l’un des bistrots-jazz du coin, réputés pour leurs scènes jazz de qualité.

Pour découvrir tous les quartiers de New-York, cliquez ici !

La Grosse Pomme vous attend déjà, êtes-vous prêt(e) à décoller ? Et vous, quels sont vos bons plans pour visiter New-York en 5 jours ? Partagez-les en commentaire !

Sources images : Getty Images, Pinterest

Partager.

Laisser un commentaire